Lettre Trimestrielle Obligations Value T4 2015

26.02.2016
En février 2016, l’année du mouton du calendrier chinois arrivera à son terme. 2015, et surtout son dernier trimestre, ont plutôt donné l’impression d’être placés sous le signe de la brebis galeuse.
On a accusé la transition de la Chine d’une économie manufacturière – affichant une croissance à deux chiffres – à une économie menée par la consommation – progressant à un rythme bien inférieur – d’être responsable d’une grande partie des maux des marchés mondiaux du crédit. Le quatrième trimestre en particulier a été dominé par les matières premières, qui ont continué de tomber en dessous de planchers sur plusieurs années, qu’il s’agisse du pétrole, du cuivre ou du charbon.

Apprenez-en plus ici.